Passer au contenu

/ Prix et distinctions

Je donne

Rechercher

Joanne Liu

Des personnalités de l'UdeM nommées à l'Ordre national du Québec

Joanne Liu.

16 juin 2015

Des membres de la communauté de l'Université de Montréal seront décorés d'un grade de l'Ordre national du Québec ce mardi 16 juin lors d'une cérémonie qui se déroulera à la salle du Conseil législatif de l'hôtel du Parlement.

Chaque année depuis 1985, le premier ministre du Québec rend hommage aux personnes d'exception qui, par leurs réalisations, leurs valeurs et leurs idéaux, ont marqué l'évolution et le rayonnement du Québec. Il leur confère les titres prestigieux de chevalier ou de chevalière, d'officier ou d'officière, ou de grand officier ou de grande officière de l'Ordre national du Québec. L'Ordre national du Québec est la plus prestigieuse reconnaissance décernée par l'État québécois.

«Les nominations à l'Ordre national du Québec témoignent de toute l'admiration et de la gratitude des Québécoises et des Québécois envers celles et ceux qui, à leur manière, nous font avancer en tant que société et permettent au Québec de rayonner, ici comme ailleurs», a mentionné le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard.

Joanne Liu
Professeure de clinique à la Faculté de médecine


Nommée Officière de l'Ordre national du Québec

Née à Québec, Joanne Liu est diplômée de la Faculté de médecine de l’Université McGill. Elle a également obtenu une bourse de recherche en pédiatrie d’urgence à la Faculté de médecine de l’Université de New York. Elle possède une maîtrise internationale de leadership en santé de l’Université McGill. Après avoir enseigné à l’Université Fudan de Shanghai, Joanne Liu est devenue pédiatre-urgentiste au CHU Sainte-Justine, établissement affilié à l'Université de Montréal.  

Depuis presque 20 ans, elle œuvre pour Médecins sans frontières (MSF), grande organisation humanitaire dont elle est la présidente internationale actuelle. Elle y a commencé sa carrière en œuvrant auprès des réfugiés maliens en Mauritanie. Par la suite, elle a apporté son soutien après le tsunami en Indonésie, a porté secours aux populations touchées par le tremblement de terre et l’épidémie de choléra en Haïti, et a travaillé auprès des réfugiés somaliens au Kenya. Elle a également contribué à mettre sur pied l’un des premiers programmes de prise en charge médicale complète pour les victimes de violences sexuelles en République du Congo. Elle a travaillé dans de nombreuses zones de conflit, comme en Palestine, en République centrafricaine, et dans la région du Darfour au Soudan. De 1999 à 2002, Dre Liu a été responsable des programmes au bureau de MSF France. Elle a été présidente du conseil d’administration de MSF Canada de 2004 à 2009.  

Dynamique porte-parole des populations les plus fragiles du globe, elle a joué un rôle de précurseur dans plusieurs initiatives, dont la mise en place d'un important réseau de télémédecine à destination de pays en proie à des conflits ou à une désertification sanitaire. Ce projet a permis de mettre en contact des médecins de MSF travaillant dans 150 sites isolés avec plus de 300 spécialistes médicaux à travers le monde.  

En 2013, Joanne Liu a reçu le Prix Teasdale-Corti d’action humanitaire du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

Source : UdeMNouvelles

Lire l'article sur Lise Gauvin et Marcel Fournier