Passer au contenu

/ Prix et distinctions

Rechercher

Jean ROCHON

Universitaire de talent, médecin spécialiste en santé publique et homme politique

Universitaire de talent, médecin spécialiste en santé publique et homme politique, Jean Rochon a contribué de façon significative à l’avancement de la santé publique tant au Québec qu’à l’étranger.

Titulaire d’une licence en droit de l’Université de Montréal (1961), d’un doctorat en médecine de l’Université Laval (1966) et d’un doctorat en santé publique de l’Université Harvard (1973), le Dr Rochon a assumé les fonctions de directeur du Département de médecine sociale et préventive de l’Université Laval ainsi que du département de santé communautaire de son centre hospitalier jusqu’en 1979. Doyen de la Faculté de médecine de l’Université Laval, il a quitté ce poste en 1985 afin de présider la Commission d’enquête sur les services de santé et les services sociaux, constituée par le gouvernement du Québec.

Après le dépôt du rapport de la Commission, en 1988, il a rejoint les rangs de l’Organisation mondiale de la santé, pour laquelle il a travaillé jusqu’en 1994.

Son engagement politique l’a ensuite amené à occuper les postes successifs de ministre de la Santé et des Services sociaux, de ministre de la Recherche, de la Science et de la Technologie, de ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et de ministre du Travail.

On lui doit notamment le virage ambulatoire, une meilleure intégration des services de santé, la Loi sur le tabac, la Loi sur l’assurance médicaments, les mécanismes de formation des centres hospitaliers universitaires, la création d’Héma-Québec et celle de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

En plus d’avoir présidé à l’adoption de la politique québécoise sur la science et l’innovation, Jean Rochon a participé à l’élaboration de la stratégie et de la loi visant à lutter contre la pauvreté, à la révision du Code du travail et à la création de la Commission des relations de travail ainsi qu’à la révision de la Loi sur les normes du travail, qui inclut entre autres une nouvelle section sur le harcèlement.

Professeur émérite de l’Université Laval et, jusqu’en 2015, professeur associé à l’Université de Montréal, il est aujourd’hui rattaché à titre d’expert-conseil à l’INSPQ.

Jean Rochon a reçu plusieurs distinctions, dont le prix R. D. Defries de l’Association canadienne de santé publique, le prix Distinction Santé durable de l’Association pour la santé publique du Québec, la médaille Andreja-Stamplar de l’Association des écoles de santé publique de la région européenne et le prix de l’Association des administratrices et des administrateurs de recherche universitaire du Québec. Il est membre éminent de l’Académie canadienne des sciences de la santé et officier de l’Ordre national du Québec.

Pour son parcours exceptionnel, l’Université de Montréal décerne un doctorat honoris causa à Jean Rochon.